Confusius disait: « choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie« . C’est par cette maxime que Carole Etoungou Onana, Franco Camerounaise, vit et s’épanouit dans l’univers du vin. Après une enfance passée au Cameroun, elle s’installe en France puis débute une carrière dans le milieu culturel et la production audiovisuelle. « Passionnée depuis toujours par la beauté et le pouvoir des mots, je me suis vite intéressée aux mots du vin. Quand j’ai eu l’occasion de le déguster, de rencontrer certains de ses auteurs (vigneronnes et vignerons) habités par l’âme de leurs terres de vignes, j’ai décidé de me professionnaliser. Cet univers conciliant spiritualité et un lien profond avec notre terre me semblait une promesse de bonheur professionnel » nous dit-elle.

En 2004, elle quitte donc à 39 ans l’univers cuturel pour les bancs de l’école et passe un CAP restauration puis une Mention Complémentaire en Sommellerie. Elle intègre d’abord une société spécialisée dans les vins méditerranéens puis occupe le poste de sommelière au sein de plusieurs restaurants étoilés français du Sud Ouest et de Provence.
« Au cours de ces expériences j’ai beaucoup appris en dégustant et vendant des vins d’exception , que je ne connaissais alors que théoriquement par des curiosités livresques, en concevant des accords mets-vins qui mettaient en lumière une cuisine dotée à chaque fois d’une couleur et d’une identité propre au Chef. Dans chaque région, je suis allée rencontrer les vignerons locaux afin de nourrir mes connaissances et ma passion. » Carole Etoungou Onana, amoureuse des mots, est particulièrement à l’aise et ravie lors des services où elle a la possibilité d’échanger avec les clients et leurs proposer des vins qui sublimeront leurs repas. Par ailleurs, elle pense que son métissage et son identité Africaine furent un atout dans sa carrière: « quand j’arrivais pour prendre la commande, je savais que le fait que je sois métisse allait susciter un temporaire moment de surprise, une curiosité et une écoute dont je comptais bien profiter » plaisante t-elle.

Toutefois dans ce milieu de l’excellence gastronomique française tout n’est pas rose: « Intégrer l’univers des brigades gastronomiques à l’âge de 40ans au milieu de personnes qui y ont évolué depuis leur prime jeunesse, fut difficile. Au début je faisais beaucoup d’erreurs, j’essuyais alors les remarques les plus acerbes, les plus impitoyables, du Maître d’Hôtel ou du Chef. Moments d’humiliations où je devais oublier mon âge et accepter de me faire traiter comme une débutante que j’étais finalement. Mais j’ai toujours été au bout de ces expériences afin d’enrichir mon parcours et mon expérience. » Au même moment elle développe un projet de coeur: Parfum de Femmes. Partant de la conviction que le vin a une dimension féminine elle part à la rencontre de vigneronnes en France, dresse leur portrait et élabore des fiches de dégustation sur leurs vins.

Aujourd’hui, à 50ans, elle a quitté l’univers de la restauration gastronomique, à cause de l’autoritarisme qui y règne souvent, pour s’établir sommelière indépendante et nourrir sa passion vinicole à travers Parfum de Femmes et l’animation autour du vin et des spiritueux. Elle peut ainsi transmettre sa passion grâce aux mots qu’elle affectionne tant et une dégustation évidement!

Comments are closed.

S'abonner à notre lettre d'information!

Okana vous accueille aussi dans son Lab pour des dégustations, ateliers et des soirées exclusives. Laissez-nous vos coordonnées pour recevoir une invitation à la prochaine expérience

JE VEUX ETRE AU COURANT! 

Votre abonnement a été enregistré avec succès!

%d blogueurs aiment cette page :